La hantise de tout fan de foot est d’imaginer son fils détester le football. S’il est impossible de décider des passions de vos enfants, vos habitudes et vos activités peuvent l’orienter, y compris vers le foot.

Pratiquez encore et encore

Le premier amour du foot intervient souvent grâce à la pratique. Installez une cage dans votre jardin et jouez avec lui. Ne cherchez pas à le transformer en Neymar. Laissez-le taper dans le ballon comme il le souhaite.

Les parents trop directifs nuisent à la passion naissante et votre enfant n’est pas intéressé par devenir professionnel alors qu’il n’a que quelques années…

Regardez du football avec lui

Vers l’âge de 5 ou 6 ans, les enfants commencent à vouloir veiller plus tard le soir et souhaitent faire comme papa et maman en se mettant devant la télévision. Si l’heure du coucher ne doit pas être trop tardive, profitez-en pour laisser votre fils voir une mi-temps.

En vous regardant réagir sur le match, il finira par singer votre comportement. C’est aussi pourquoi vous devez éviter les insanités et avoir un comportement responsable devant le match.

Passionnez-vous lors des grandes compétitions

Les victoires de la France lors des Coupes du Monde 1998 et 2018 sont les meilleures promotions possibles pour le football. Ces performances ont donné un élan à tout le pays et même si votre garçon est petit, il l’a ressenti.

Lors des grandes compétitions, faites monter l’attente. Parlez du calendrier, organisez des soirées entre proches pour les matches, maquillez les enfants aux couleurs de la France… Ils vont tous vibrer devant la télévision et une fois le match fini, ils n’auront qu’une honte : faire comme leurs idoles sur le terrain.

Faites-les jouer à plusieurs

Le foot est un sport collectif. La déception des défaites et la joie des victoires font la beauté du sport, tout comme le partage lors d’une belle action de passes ou la fierté de voir ses amis marquer des buts.

Laissez votre petit jouer avec d’autres enfants de son âge. Une pratique régulière est la meilleure chance de le voir aimer le foot.