Le coup d’envoi de la coupe du monde de 2018 a eu lieu il y a a peine une semaine. Le spectacle commençant, les foules se rassemblant, des discussions ont lieu sur le passé des joueurs, des équipes et souvent même une nostalgie est manifeste. C’est avec le recul face aux événements que nous savons, en effet, ce qui a marché, comment les joueurs ont pu s’affirmer et les conséquences de la coupe du monde sur eux, et leurs carrières. Qui sera la révélation de la coupe du monde 2018 ? Seriez-vous prêt à parier en ligne sur cette nouvelle pépite ?


La coupe du monde actuelle et ses joueurs

La coupe du monde, l’événement planétaire que nous attendions tous a déjà commencé et des footballeurs se démarquèrent. Certains certes, ne sont pas de nouvelles célébrités dans le milieu, mais on voit apparaître des talents comme ceux de l’Islande qui encore une fois, surprennent. Bjarnason déjà en 2016 s’est fait remarquer à l’euro. Aujourd’hui, il n’attend plus qu’une sérieuse envolée de gloire après la coupe du monde et peut-être, ses prochaines victoires. Mais alors que nous connaissons tous Messi, Ronaldo, Lewandowski, et même d’anciens joueurs comme Pelé ou Maradona, nous ne nous posons plus la question de la provenance de cette gloire. Nous la présenterons ici et verrons comment leur carrière a si bien explosé !

Le cas Ronaldo (pas Cristiano)

Il est intéressant de voir qu’il y a 25 ans, Ronaldo n’était encore personne. Ce n’est que grâce à la coupe du monde d’il y a 20 ans jour pour jour, qu’il s’est réellement démarqué. En marquant une dizaine de but, il est rentré dans le palmarès des meilleurs joueurs mondiaux. Une certes courte légende, mais qui lui a valu une extraordinaire renommée qui n’a toujours pas été surpassé par le cas Ronaldo, et ne le sera peut-être pas. Ou au contraire, ce dernier saura se distinguer davantage encore face aux géants du football que sont Messi et Lewandowski. Ainsi sans doute, sa renommée aura atteint celui de Ronaldo à son paroxysme. Cela ne se fera sans doute, que par le biais de la coupe du monde.

Pelé, l’invincible roi

En 1947, Pelé était inconnu, jouant dans son club qui n’a guère de renommée. Ce n’est qu’en fin de cette année, âgé seulement de 17 ans, que la légende devient cette légende que l’on connaît si bien. Il serait le meilleur joueur de football au monde et ce depuis bien longtemps. Sur 1120 matchs, il marque 1087 buts et cette statistique est et sera sans doute indétrônée. Il enchaîne les exploits, les premiers étant les buts à la coupe du monde pour son jeune âge. Sa simple sélection a fait qu’on l’a de suite remarqué et que sa carrière a pris un grand coup de jus dont on oubliera jamais rien. Pelé demeure encore une référence pour la jeunesse. Et rien ne l’empêchera de le rester.

Maradona, le malmené

Durant ses premières années aux clubs, Maradona n’arrive pas a s’imposer. Chaque fois, on le tacle, littéralement. Et même en 1982, Maradona ne brille pas contre le Brésil de la même manière qu’avant. Cependant, la coupe du monde de 1986 chamboule tout. De ses dribbles magiques, rappelant Pelé dont nous parlions précédemment, il gagne tout. La gloire, la haine : tout ce dont peut rêver l’ultime footballeur. Grace a ces matchs grandioses, Maradona s’impose enfin. Sa carrière, déjà extraordinaire, devient légendaire durant cette coupe du monde que l’argentine remporte.

Messi et son incroyable performance de 2006

Au-delà de son franc succès partout dans le monde grâce aux clubs qu’il a intégré, la coupe du monde de 2006 a fait de lui un concurrent sérieux au ballon d’or. Avec ses grands buts et ses capacités de dribbles doublées d’une extraordinaire rapidité, Messi s’impose sur le terrain et sur la scène internationale prenant ainsi la relève de Maradona. La finale a en effet créé des tensions incroyables entre Messi et le reste du monde. L’Allemagne était sur de gagner mais les prolongations et les penaltys ont rallongé le suspense. Messi, s’étant fait remarquer, avait les projecteurs sur lui. Sa carrière avait alors sérieusement pris un envol vers la gloire qui, peut-être sera reproduite aujourd’hui, dans cette coupe du monde 2018.

Plus que l’individu : le collectif

Mais ce qui a décidé du sort de ces joueurs sont deux grands facteurs. Tout d’abord, c’est la portée de la coupe du monde qui permet aux joueurs de se réaliser. C’est grâce aux centaines de millions de téléspectateurs et spectateurs tout court, qu’on entend parler de ses joueurs. Ajoutons aussi que si le joueur a pu marquer tant de buts et se faire tant connaître, ce n’est pas grâce a lui-même. C’est grâce au travail collectif dont ont fait preuve toutes ces équipes, aux passes et a leurs dribbles respectifs. Certes, une partie de la responsabilité est individuelle, mais il ne faut pas oublier que le football est avant tout un sport collectif ! C’est d’ailleurs pour cela que je vais parier en ligne : et vous ?