Sorare est une startup française qui remporte un franc succès dans l’univers des NFT. Tout a commencé par un concept simple : Et si nous jouions à un jeu de fantasy football qui nous permettrait de collecter des cartes virtuelles échangeables contre des crypto-monnaies ? Le jeu Sorare est né avec cet objectif en tête et a fait encore plus. Dans le présent article, nous énumérons tout ce qu’il faut savoir sur le jeu de NFT.

Que représente Sorare ?

Sorare a été lancé en 2019 par Nicolas Julia et Adrien Montfort. Grâce à son succès auprès des amateurs de play-to-earn, Sorare a réussi à avoir une capitalisation de plus d’un milliard de dollars. En effet, le jeu compte près d’un million d’adeptes qui collectionnent des cartes virtuelles rares et uniques. Le jeu est assez simple. Chaque semaine, il y a un nouveau tournoi de football tiré de la vie réelle. En tant qu’entraîneur, votre rôle est de constituer une équipe de 5 joueurs pour participer au tournoi. Dans votre équipe, vous devez avoir : un défenseur, un milieu de terrain, un gardien de but, un attaquant et un extra. Une fois votre équipe formée, votre classement dans le tournoi dépendra de la performance de vos joueurs lors des matches réels. Vous trouverez plus d’infos sur https://www.soraregoat.fr/.

Les différents niveaux de cartes à collectionner 

Il existe une grande liste de cartes dans le jeu Sorare. De fait, Sorare tire sa liste de cartes des données d’Opta. Chacune d’entre elles étant classée en différents groupes en fonction de leur rareté. Par saison, nous avons : 1000 cartes limitées d’un joueur (jaune), 100 cartes rares (rouge), 10 cartes super rares (bleu), et une carte unique (noir). Dans le cas d’une compétition comme la Coupe du monde par exemple, pour obtenir une carte noire d’un Kylian Mbappé, il faudra débourser une somme importante.